Carnets de Courtoisie - Gazette indépendante & inofficielle autour de Radio Courtoisie     Pour les archives de juillet 2005 à juillet 2012 cliquez ici

lundi 25 août 2014


10:45 Français, mon beau souci

Michel Mourlet, assisté de Catherine Distinguin, recevait Jean Pruvost, lexicologue, professeur d'université, écrivain, Pierre Chalmin, écrivain, éditeur, Jean-Pierre Colignon, écrivain, ancien correcteur, membre de commissions de terminologie, administrateur de Défense de la langue française, Alfred Eibel, écrivain, critique littéraire, et Marc Favre d'Echallens, administrateur de Défense de la langue française, pour une émission consacrée à la correction et à la lexicographie de la langue française.

Pierre Chalmin : "Le crétin tel qu'on le parle, ou Le jargon des élites"



http://www.leseditionsdeparis.com/livre-id-300.html


Jean-Pierre Colignon : "Le participe passé : Tous les accords, d'abaisser à zyeuter"



http://www.victoires-editions.fr/ouvrage.asp?id=188


Michèle Lenoble-Pinson : "Dictionnaire des termes de chasse passés dans la langue courante", préfacé par Jean Pruvost



http://www.honorechampion.com/fr/champion/8321-book-08532714-9782745327147.html

12:00 Libre journal de Roger Saboureau

Patrice Boissy recevait Alain-Michel Zeller, ancien chef d'entreprise, et Bernard Zeller, ingénieur, pour une émission consacrée à leur père, le général André Zeller (1898-1979).

André Zeller : "Journal d'un prisonnier : Le témoignage d'un des quatre généraux du putsch d'Alger"



http://www.tallandier.com/livre-9791021004573.htm


Alain-Michel Zeller : "Un long oued pas si tranquille"


18:00 Libre journal d'Henry de Lesquen

Henry de Lesquen, assisté de Joëlle, recevait Patrick Banken, président d'Una Voce, Philippe Nikolov, chef de chœur à l'église Sainte Jeanne de Chantal (Paris), Philippe Prévost, historien, Christophe Oberlin, chirurgien, professeur de médecine, membre de missions médicales à Gaza, et Michel Leblay, économiste, politologue, pour une émission consacrée au grégorien, chant liturgique pour tous les fidèles, aux guerres du Proche-Orient, et au rendez-vous politique de la réinformation.